Bonheur·Carrière Professionnelle·Développement personnel·entreprenariat·Etude·Immobilier·indépendance financière·Inspiration·Liberté·Motivation·Réussir sa vie·revenus complémentaires·Voyage

Comment organiser et vivre de ses (nombreuses) passions ?

Vivre de ses passions c'est possible

Bonjour à vous,

Au cours de l’année, j’ai rencontré une multitude de personnes dans mes ateliers, à des évènements, des conférences et dans des clubs d’entrepreneurs, etc.

Sans grande surprise, ces personnes avaient des passions ; et j’ai observé que certains étaient extrêmement curieux et avaient un nombre “anormal” de passions, un peu comme moi (art, danse, sport, immobilier, voyage etc.). Et puisque choisir c’est renoncer, ces personnes tentent de les faire vivre quand moi je les transforme en business variés qui rapportent et dont j’optimise le temps.  Comme moi ces passionnés sont des grands curieux, amoureux de la vie. Ils voient la vie en couleur et non en noir et blanc et de façon binaire boulot dodo comme malheureusement beaucoup. Ces personnes ne cherchent pas un emploi ou une carrière mais des projets. Par contre, ils courent souvent après le temps, leur message n’est pas clair et ils n’utilisent que très peu la technologie pour optimiser leur temps.  

Ces passions multiples peuvent sûrement traduire des éléments liés à l’enfance, etc.. Mais vu que je ne suis pas psychologue, je me suis simplement demandé comment s’organiser afin de gérer toutes ces passions. Voici ma méthode :

1) Multi-passion, attention danger ?

Danger des passions

On les appelle les zèbres, slasheurs, etc. : ce sont des personnes qui n’ont pas qu’une passion mais 3, 5 ou 10. Et donc ils zappent, c’est-à-dire qu’ils passent d’un sujet à l’autre dans la vie. Grand curieux du monde, ils explorent leurs idées en les gérant sous forme de projets multitâches. Ce qui est le plus étrange, c’est qu’ils excellent dans leurs domaines.

Leur hantise : renoncer à l’une ou l’autre de leurs passions, faire un choix.

Cependant, leur principale originalité en fait leur premier défaut et à force de vouloir être sur tous les fronts : photographie, danse, voyage, art, etc,. ils se perdent, s’épuisent et sombrent dans une forme de dépression à mesure que leur message se diffuse. La gestion de leurs émotions est complexe puisqu’ils mettent 200% de leur énergie dans leurs projets et lorsqu’ils n’y arrivent pas, il est très dur de rebondir. D’autant plus avec les discours disant que trouver sa passion est la clé de la réussite. Alors ils cherchent et vont jusqu’au bout de leurs « rêves ».

En général, leur entourage ne comprend pas ce qu’ils font et ils renvoient une image soit de personnes créatives (souvent dans la sphère professionnelle) soit de personnes instables. Quand la plupart des personnes ont une vie classique boulot, dodo et gère qu’un projet à la fois (et ont du mal à le gérer), les slasheurs en gère 5 et réussissent à avancer mais sans organisation cela peut vite devenir très épuisant.

A la différence de beaucoup, ces personnes hors normes disposent d’un bagage d’amour et d’énergie absolument démentiel et peuvent aider les autres plus rapidement grâce à leur capacité de travail. Des « X-Men » des temps modernes encore appeler des « atypiques » par les professionnels.

La communauté JungleToi en compte près de 60 %, ils sont dans tous les domaines : dessin, sport, danse, etc. Les 40% ont réussi à concentrer leur énergie sur une thématique.

Dans les 2 cas, être méthodique et stratégique permet de faire aboutir ses projets et de canaliser son énergie.

2) Trouver la thématique commune à toutes ces activités au plus vite !

Ce qui est important pour réussir quand on est curieux, c’est de comprendre que malgré une grande diversité de  passions, il y a souvent une thématique commune. Les slasheurs ne l’a voit pas car ils sont trop absorbés par leurs différentes passions. Or pour pouvoir vivre de leurs passions, il faut une communication distincte afin de trouver des clients dans chaque domaine. C’est la règle du « marketing » : chaque sujet a son message, son public, son moment, ses particularités.

Prenons le cas de ce blog. Quel pourrait être le lien entre acquérir un bien immobilier, trouver un job et trouver des clients ? A priori aucun.

J’en ai trouvé un. Le point commun est le suivant : de manière générale, dans la vie, je m’intéresse aux méthodes de recherche.

J’ai donc essayé d’explorer sans faire de doctorat ou de master en sociologie, ni même d’études statistiques mais en utilisant mon bon sens et mon pragmatisme et j’ai découvert que je voyais le monde en système.

Un système est pour moi un ensemble de codes qu’il faut déchiffrer afin de remplir un objectif. Un peu comme une langue étrangère. Quand j’ai découvert que je raisonnais en décodant certains systèmes de la vie comme la recherche d’un travail, celle d’un appartement ou la recherche de clients cela parut plus clair.

Certains passent des diplômes pour devenir agent immobilier, d’autres comprennent les fondamentaux d’une transaction immobilière et remplissent leurs objectifs comme devenir rentier par exemple. Il en est de même pour le marché de l’emploi ou  le business. Il y a des codes, le but étant de savoir les lire et les utiliser.

Ce qui m’anime et qu’on retrouve dans le blog, c’est de vulgariser les codes afin que d’autres puissent eux aussi remplir leurs objectifs. Que cela soit pour des particuliers, une association ou une startup de la station F.  

Après cette découverte, j’avais enfin la thématique commune à mes 3 domaines clés que sont : le travail, le logement et l’investissement (les études, la finance, l’entrepreneuriat). Pourquoi ces 3 domaines ? car ils sont les plus structurant d’une vie avant le mariage et la famille selon moi.

J’ai appelé mon thème « l’approche systémique » et mon public ce sont des self-made (qui ont fait de l’ascension sociale) ou des personnes atypiques (qui sortent de la norme).

Je vous invite donc, vous les « zèbres », à comprendre « LA » thématique commune à chaque sujet et d’en faire l’objet même de votre blog ou de votre axe. Cela vous aidera à gérer vos passions.

Votre site parlera de votre sujet principal et chacune de vos passions sera axe d’exploration ou de tests.

3) Compétence commerciale : sans apprendre à vendre il est impossible de tenir

Apprenez à vendre

Je recommande vivement aux personnes « créatives » de se former à la vente.

Ils vont souvent dire qu’ils n’aiment pas demander de l’argent et que cela n’est pas dans leur nature. La vente » est connotée en France et cela me laisse un grand champ d’action infini car la vente n’est pas de parler d’argent. La vente est un art et cela s’apprend. La vente n’est pas innée, c’est trouver de la valeur, écouter, comprendre s’intéresser aux autres, créer de la confiance. Certains diront que c’est de la manipulation, de l’escroquerie, etc.. Comme tout art, il peut faire le bien ou le mal. Sans vendeur vous n’auriez pas de quoi lire cet article, car aucun ordinateur ne vous aurait été vendu. Vous ne pourriez pas vous asseoir sur une chaise Ikea, dormir dans un appartement vendu par un propriétaire, etc.. La vente est partout où il y a une transaction, c’est-à-dire partout dans notre monde. Vous avez surement vendu sans vous en rendre compte. La vente s’apprend et le seul et unique moyen de faire décoller un business, c’est de comprendre la vente. Celles et ceux qui savent vendre réussiront dans un monde où la compétition se renforce à mesure que la technologie rend facile notre travail.

4) Servez-vous donc de la technologie pour vous démultiplier !

La technologie vous fait gagner du temps

Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte à quel point la technologie peut vous aider à s’organiser.

Sans stratégie, sans vente et sans l’utilisation intelligente de la technologie, il sera extrêmement compliqué de tenir tant la compétition est féroce et que seule la consistance et la répétition vous feront progresser. J’utilise une full de système qui me permettent d’automatiser toutes mes actions ce qui me permet de me concentrer sur les principales.

Apprenez à utiliser un « CRM » pour collecter les contacts lors d’une soirée. Si vous ne savez pas ce que c’est, contactez-moi dès maintenant car chaque minute que vous perdez c’est mettre en danger votre business, votre motivation et vos passions.

Il est fondamental que vous puissiez prendre du recul sur ce que vous faites et démultiplier vos efforts dès maintenant.

Ambitieusement,

Romain

Une réflexion au sujet de « Comment organiser et vivre de ses (nombreuses) passions ? »

  1. Romain est visionnaire à ce sujet. Moi même slasher avec presque 10 activités hebdo à gérer (Pro et perso) je me retrouve pleinement dans son article. Nous sommes des couteaux suisses et avons besoin d’organisation, bien plus que l’individu binaire. Même si je ne suis pas un fervent défenseur des nouvelles technologies, Romain a raison quant à leur extrême utilité.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s